Évaluer les actions d’éducation à la sexualité

L’éducation à la sexualité relève du parcours éducatif de santé et de l’éducation du citoyen. Au collège et au lycée ce sont 3 séances annuelles qui doivent être organisées pour les élèves. Des associations interviennent également dans ce champ. En 2016, un rapport du Haut conseil à l’égalité soulignait : l’absence d’action dans un grand nombre d’écoles, un manque de formation des enseignants, une approche peu transversale… Comment cette éducation évolue-t-elle ? Quels enseignements tirer des évaluations de ces actions ?

 

INTERVENANTES

 

Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCE)

Margaux COLLET, responsable des études

Le HCE a mené une évaluation sur l’éducation à la sexualité, intitulée : « répondre aux attentes des jeunes, construire une société d’égalité femmes-hommes ».

Vous pouvez retrouver le  rapport complet du HCE sur ce lien

 

Le Planning familial

Véronique Séhier, co-présidente

Brigitte Martinez, référente sur les questions d’évaluation pour le planning familial 35

C’est un mouvement d’éducation populaire et de lutte pour le droit à l’information et à l’éducation permanente. Il prend en compte toutes les sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité.

 

Ressources Réseau Canopé :
Un ouvrage articulant aspects pratiques et méthodologiques pour mettre en place l’éducation à la sexualité dans les collèges et les lycées.
Corpus est un programme transmédia pour les 12-18 ans. Il tisse un univers narratif autour du corps humain en explorant les fonctions physiologiques du corps et aborde des thématiques liées à la santé et à la sexualité.
L’éducation à la santé et la sexualité constitue un facteur d’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et hommes. Un dossier Réseau Canopé contenant des rapports, des enquêtes et interviews ainsi que des données chiffrées.

 

Le site internet des Outils pour l’égalité entre les filles et les garçons à l’école a pour objectif de rappeler les grands enjeux de la transmission, à l’école et par l’école, d’une culture de l’égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes.
Bandes dessinées, interactives et ludiques, qui sensibilisent à la force des clichés et aux inégalités en associant le « poids » des mots et le « choc » des images. L’une de ces BD aborde conjointement la question de la la sexualité et des sentiments.
Dans une approche interdisciplinaire, cet ouvrage présente des ressources pédagogiques pour inviter à comprendre et inciter à agir en faveur d’une égalité réelle entre les filles et les garçons.
Par le biais d’activités scénarisées et intégrées aux programmes scolaires, cet ouvrage aide à la mise en place, de la maternelle à la 6e ainsi qu’en SEGPA, d’une politique volontariste qui permet à tous d’essayer de dépasser les stéréotypes sexistes et de favoriser l’égalité entre les filles et les garçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.