CBD dans le traitement de la spondylarthrite

Date:

Qu’est-ce que la spondylarthrite ?

Aussi connue sous le nom de spondyloarthrite, spondylarthropathie et pelvispondylite rhumatismale, la spondylarthrite est une maladie inflammatoire chronique qui affecte les points d’attache des muscles ou des ligaments aux os (les enthèses). Elle concerne environ 300 000 personnes en France, soit 0,3 % de la population, avec une prévalence qui semble homogène entre les femmes et les hommes. Lorsque la maladie est concentrée dans la région du bassin (sacro-iliaque et hanches), on parle alors de spondylarthrite ankylosante.

Selon les dernières recherches, la maladie serait liée à une prédisposition génétique, avec la présence de l’antigène HLA B27. C’est ce qui expliquerait les formes familiales relativement courantes.

Dans la mesure où les symptômes douloureux ont une origine inflammatoire, le cannabidiol (CBD) est considéré comme améliorant la qualité de vie des patients au quotidien. Rappelons que la molécule est connue pour ses propriétés antalgiques (antalgiques) et anti-inflammatoires.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la spondyloarthrite n’a rien à voir avec l’arthrose ou les rhumatismes dégénératifs du sujet âgé. C’est une maladie auto-immune lente, voire très lente, qui n’engage pas le pronostic vital mais peut entraîner un handicap. Dans la grande majorité des cas, la spondyloarthrite débute par des douleurs légères à modérées dans le bas du dos ou dans les fesses. Au fil du temps, ils irradient vers les cuisses et miment les douleurs sciatiques.

Des douleurs aux articulations des jambes et des bras surviennent dans 60% des cas. Le tendon d’Achille, les articulations du thorax (reliant les côtes au sternum) et les vertèbres du dos et du cou sont également touchés. Enfin, il faut noter que la spondyloarthrite peut éventuellement se manifester par des symptômes non articulaires :

  • Dans 20 % des cas, la spondyloarthrite s’accompagne d’une inflammation de l’œil, ou uvéite. L’œil devient rouge et douloureux. Il s’agit d’une urgence ophtalmologique.
  • Dans 15 % des cas, la spondyloarthrite s’accompagne de psoriasis ;
  • Plus rarement, la spondylarthrite peut s’accompagner d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (maladie de Crohn), d’une insuffisance respiratoire, de dépôts de protéines dans les reins ou d’une inflammation de l’urètre chez l’homme et du col de l’utérus chez la femme.

Spondylarthrite : à quoi sert le CBD ?

Les patients qui souffrent de spondylarthrite bénéficient généralement d’un traitement médicamenteux à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens et d’analgésiques pour limiter les poussées. Des traitements de base peuvent être prescrits si la maladie progresse, généralement avec des biomédicaments (anti-TNF, inhibiteurs d’interleukines, etc.). Qu’en est-il du CBD?

Cette molécule extraite du chanvre, principalement de la Cannabis L. Sativa, Chanvre indien variétés ou un mélange des deux, a suscité l’intérêt de la communauté scientifique. Ses propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et apaisantes peuvent éventuellement compléter la pharmacopée destinée à la prise en charge des patients atteints de spondylarthrite. Bien sûr, l’objectif n’est pas curatif. Il s’agit essentiellement d’améliorer la qualité de vie des patients en soulageant la douleur, en limitant les raideurs articulaires et en réduisant l’inflammation.

Le CBD pourrait éventuellement être une alternative viable aux analgésiques, y compris les opioïdes qui peuvent provoquer une dépendance tenace.

CBD spondyloarthrite

CBD et spondyloarthrite : revue de la littérature

Malheureusement, la littérature scientifique reste très pauvre lorsqu’il s’agit d’évaluer l’intérêt du CBD pour soulager les symptômes de la spondylarthrite et de sa forme dite « ankylosante ». Commençons par la position de l’Association canadienne de spondylarthrite (ASC). L’organisation explique dans ce communiqué que le CBD semble « aider les patients à soulager des symptômes comme la douleur chronique, mais aucune étude scientifique n’a évalué le cannabis pour la spondylarthrite ankylosante”.

Dans le cadre d’une étude en cours, un essai contrôlé randomisé multisite tente d’évaluer l’efficacité du CBD pour soulager les symptômes de la spondylarthrite ankylosante et de la polyarthrite rhumatoïde. Ce travail de recherche rigoureux devrait apporter un nouvel éclairage sur la place du CBD dans la prise en charge de ces pathologies inflammatoires dans les années à venir.

Une autre étude rapportée par la revue Nature.com a démontré que le CBD réduit significativement l’inflammation chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, avec une activité antiarthritique qui s’explique par l’activation des fibroblastes synoviaux. Les chercheurs pensent que ce mécanisme pourrait se reproduire chez les personnes atteintes de spondylarthrite ankylosante et d’autres troubles inflammatoires similaires.

Sur un plan plus empirique, l’American Arthritis Foundation a publié quelques chiffres intéressants sur la perception du CBD ainsi que sur les motivations qui poussent les consommateurs à l’utiliser :

  • 94 % des répondants ont déclaré que leur principale raison d’utiliser le CBD était le soulagement de la douleur ;
  • 77 % signalent une réduction du stress et de l’anxiété ;
  • 71 % utilisent le CBD pour améliorer la qualité du sommeil ;
  • 67 % pensent que le CBD les aide à améliorer leur condition physique ;
  • 41% rapportent une « sensation générale de bien-être » lors de la prise de CBD ;
  • 30 % rapportent un soulagement de la raideur articulaire matinale et des problèmes de mobilité avec la consommation de CBD.

« En général, la médecine complémentaire et alternative (CAM) ne ralentit pas la progression de la spondylarthrite ankylosante, mais elle peut aider à traiter les symptômes. C’est pourquoi il est important de continuer à prendre les médicaments prescrits pour la spondylarthrite, en particulier les traitements modificateurs de la maladie, tout en expérimentant la CAM […] en consultation avec votre rhumatologue», explique l’association MySpondylitisTeam. A noter enfin que la grande expérimentation clinique sur le CBD et le THC menée par le Ministère de la Santé français depuis mars 2021 ne porte pas sur la prise en charge des spondylarthrites et autres pathologies inflammatoires.

Derniers articles

Comment choisir le bon vapo CBD ? [GUIDE]

Esthétique, pratique, moins nocif pour la santé, le vaporisateur CBD est maintenant dans presque toutes les poches !...

Prêt automobile : tout ce qu’il faut savoir

Le crédit auto représente une solution simple et souple pour acquérir un véhicule neuf ou d'occasion. En effet,...

Combien de gouttes de cannabidiol ? Pour quels effets ?

Pourquoi s’embêter à compter les Gouttes de CBD ? En voilà une bonne question. Il existe en effet...

« Le secret pour une croisière en Europe ensoleillée et stress-free »

Vous rêvez de partir en croisière pour explorer l'Europe et ses merveilleuses destinations ? Si oui, vous êtes...