Conduire sous CBD : peut-on conduire ?

Date:

On le répète à juste titre : le CBD n’a rien à voir avec le THC, la substance psychoactive et addictive du cannabis qui est considérée comme un stupéfiant. Si les autorités ainsi que les vendeurs sont désormais d’accord sur le fait que le CBD est légal et qu’il est possible d’en consommer librement, la question se pose légitimement quant à la possibilité de conduite sous CBD. Quels sont les Riques potentiels sur notre comportement ? Que dit la loi à ce sujet ? Quels sont les bonnes pratiques appliquer lorsque vous êtes un utilisateur de CBD et que vous prenez le volant ? Autant de questions auxquelles nous apportons des réponses dans cet article.

conduire sur cbd

Quels sont les dangers de conduire après avoir consommé du CBD ?

Tout d’abord : le CBD est-il dangereux ?

Soyons clairs dès le départ : la molécule CBD n’est pas dangereuse en tant que telle et elle ne provoque pas d’effets secondaires connus. Il ne crée pas non plus de dépendance et ne provoque pas de high. Consommer du CBD, quelle que soit sa forme, ne risque donc pas d’induire une perte de contrôle similaire ni même de s’approcher de l’effet d’un joint.. Lorsque vous conduisez, il n’y a aucun risque que les voitures autour de vous commencent à tourner ou à se déformer ou à avoir une telle sensation.

Pourtant, le CBD est réputé pour son action sur notre corps, principalement grâce à sa capacité à interagir avec notre système endocannabinoïde. Si ces effets sont généralement vertueux, cela ne signifie pas qu’ils n’ont aucune influence sur notre comportement.

Effets secondaires du CBD au volant : sont-ils dangereux ?

vérification du véhicule cbd min

Difficile de dire que l’on contrôle à 100% le véhicule en roulant sous CBD

Les effets secondaires du CBD sont peu nombreux, mais ils existent. Parmi les effets recherchés par ailleurs, un profonde sensation de détente et d’apaisement est généralement particulièrement apprécié. Ce n’est pas pour rien qu’il est particulièrement recommandé aux personnes qui veulent lutter contre l’insomnie. Maintenant un se sentir somnolent ne se confond pas avec la conduite. Si vous dormez en conduisant, vous prenez un risque important de mettre en danger votre santé et celle des autres.

Risques de conduite sous CBD

Les risques de conduire sous CBD sont peu connu et probablement rare. Ils existent pourtant et, en cas de doute, mieux vaut s’abstenir de confronter les effets du CBD avec l’attention et les réflexes utiles à une conduite sûre.

Certains des risques potentiels comprennent principalement :

  • Sentiment de somnolence,
  • nausée qui peuvent interférer avec le niveau d’attention porté à la route,
  • Pression artérielle faible (fortes doses de CBD) qui peuvent provoquer des vertiges et des étourdissements,
  • Bouche sèche (a priori sans conséquence).

Conduite sous CBD : ce que dit la loi

assurance accident cbd min

En cas d’accident de la circulation, la recherche de substances est beaucoup plus fréquente. Qu’en est-il du CBD ?

Comme c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit de mieux comprendre ce qu’on peut ou ne peut pas faire avec le cannabidiol, le cadre légal n’est que d’une aide relative. Ainsi, rien n’est mentionné sur la prise de CBD en conduisant. Par déduction logique, si la conduite sous CBD n’est pas interdite, elle est donc … autorisée. Pourtant, fumer du cannabis, même légal, est clairement interdit. Fumer des fleurs ou des résines CBD avant ou pendant la conduite est donc dangereux pour votre permis de conduire et votre portefeuille. La combustion entraîne de toute façon la production de toxines nocives pour la santé. Il vaut donc dans tous les cas mieux se tourner vers d’autres modes de prise, comme les huiles de CBD ou les infusions de chanvre.

Le CBD n’est pas détectable sur les tests de salive

Ou plus exactement, c’est non recherché par les tests salivaires. Seuls le THC et sa forme acide, le THCA le sont. Par conséquent, un contrôle routier classique ne devrait pas vous poser de problème, même si vous vous faites dépister. De plus, si un taux maximum de 0,2% de THC est autorisé dans l’usine, le produit fini ne devrait légalement pas contenir de THC. Cependant, ce n’est pas le cas pour tous les produits et simple trace de THC peut être suffisant pour faire un test positif. Si vous n’êtes pas absolument sûr de l’utilité de votre produit THC, encore une fois, il vaut mieux éviter de prendre le volant juste après une prise.

Une assurance auto peut-elle refuser de couvrir un litige à cause d’une consommation de CBD ?

Techniquement, la prise de CBD seule peut ne pas suffire à vous faire refuser une prestation d’assurance. Attention cependant encore une fois aux produits qui contiennent des traces de THC. En cas de test positif, même pour un petit montant, et si vous êtes responsable d’un sinistre, votre compagnie d’assurance peut très bien décider de réduire voire d’annuler toutes les indemnités prévues. Dans les cas les plus graves, elle peut également décider de résilier votre contrat d’assurance auto et déposer auprès de l’Agira (Association pour la gestion de l’information sur le risque d’assurance, qui enregistre notamment vos sinistres et votre bonus-malus).

La conduite sous CBD peut-elle entraîner la perte de votre permis de conduire ?

Il est important de ne pas répondre trop littéralement à cette question et de qualifier les risques encourus. Tout d’abord, levons immédiatement le suspense :

Conduire sous CBD, et uniquement sous CBD, n’est pas une raison suffisante pour retirer un permis de conduire !

Encore et toujours parce que certains produits CBD contiennent des traces de THC, cependant, des précautions doivent être prises. En cas de contrôle de police de routine ou d’accident, si le test de salive, de sang ou d’urine est positif pour le cannabis (c.-à-d. THC ou THC-A), le retrait du permis de conduire est envisageable. Plus précisément, les sanctions prévues pour conduite sous l’effet de stupéfiants s’appliquent :

  • Retrait de 6 points sur le permis de conduire (sur 12 pour un permis classique, sur 6 et donc invalidation directe du permis de conduire pour les jeunes conducteurs).
  • Amende jusqu’à 4 €.
  • Emprisonnement jusqu’à 2 ans.
  • Suspension du permis de conduire jusqu’à 3 ans.

Quels produits privilégier pour conduire et consommer du CBD ?

Pour éviter tout risque d’être testé positif au THC lorsque vous ne consommez que des produits légaux, il est fortement recommandé de privilégier les produits garantis sans THC. Cela est possible en achetant vos dérivés chez un revendeur sérieux, reconnu sur le marché légal du cannabis, comme Weedy.Fr. Si vous êtes conducteur, choisissez des produits à base d’isolat de CBD ou ceux à large spectre. C’est notamment le cas de certaines huiles de CBD, concentrées (crumble, cristaux de CBD purs) et, si vous vapotez, de certains e-liquides. Attention aux produits non transformés ou peu transformés (fleurs de CBD, infusions de chanvre, résines et pollens) qui, bien que légaux, contiennent généralement des traces de THC (<0,3% selon les normes européennes).

Principe de précaution : mieux vaut ne pas conduire sous CBD

Ainsi, bien que conduire sous CBD soit techniquement possible et même légal, des risques existent. Certaines sont liées à la molécule elle-même, d’autres aux conséquences juridiques et administratives que cela peut entraîner. la principe de précaution doivent donc s’appliquer afin d’assurer que votre propre santé et celle des autres soit préservée. Il est donc recommandé de ne pas consommer de CBD au volant et espacer les prises. Idéalement, laissez passer les effets de pointe de votre consommation de CBD avant de prendre le volant. Ce délai peut différer selon les individus et le mode de prise, sachant que la prise par inhalation ou par voie sublinguale (sous la langue) induit des effets plus rapides et moins durables que la voie orale (gélules ou CBD alimentaire notamment).

Miser sur des produits de qualité, auprès de vendeurs fiables, permet également de connaître la composition exacte des produits consommés. C’est le cas de ceux proposés sur la boutique Weedy.fr, toujours accompagnés de leurs certificats d’analyse.

Derniers articles

Comment choisir le bon vapo CBD ? [GUIDE]

Esthétique, pratique, moins nocif pour la santé, le vaporisateur CBD est maintenant dans presque toutes les poches !...

Prêt automobile : tout ce qu’il faut savoir

Le crédit auto représente une solution simple et souple pour acquérir un véhicule neuf ou d'occasion. En effet,...

Combien de gouttes de cannabidiol ? Pour quels effets ?

Pourquoi s’embêter à compter les Gouttes de CBD ? En voilà une bonne question. Il existe en effet...

« Le secret pour une croisière en Europe ensoleillée et stress-free »

Vous rêvez de partir en croisière pour explorer l'Europe et ses merveilleuses destinations ? Si oui, vous êtes...