Pouvez-vous cultiver du CBD à la maison ? 321CBD

Date:

Cannabis L. Sativa, la plante qui donne du (bon) CBD !

Cannabis L. Sativa, également connu sous le nom de chanvre cultivéest une plante herbacée à fleurs originaire d’Asie de l’Est, mais maintenant distribuée dans le monde entier en raison de sa culture à grande échelle depuis plusieurs siècles.

Chaque partie de la plante est récoltée différemment et est utilisée séparément. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la plante Cannabis L. Sativa n’est pas exclusivement cultivée pour produire du THC ou du CBD. C’est un intron industriel très courant que l’on retrouve dans des dizaines de milliers de produits commerciaux, du papier aux cordes, matériaux de construction (propriétés isolantes), textiles, biocarburants, etc.

Ce n’est qu’en 2018 que les trois sous-espèces de la plante Cannabis L. Sativa ont été identifiées suite à des analyses génétiques poussées :

  • Chanvre industriel qui, comme son nom l’indique, est très utilisé dans le domaine manufacturier et industriel (cosmétique, textile, construction, etc.). C’est aussi la sous-espèce qui donne le cannabidiol commercialisé en France et, plus largement, en Occident car sa concentration en THC est très faible, voire quasi nulle, ce qui garantit l’absence de tout effet psychotrope et/ou addictif. ;
  • Chanvre indien, une sous-espèce illicite dont le cannabis est extrait. Connu pour ses effets psychotropes (ou high) et addictifs, le chanvre indien fait l’objet d’études scientifiques pour évaluer son potentiel thérapeutique, notamment dans le traitement de certaines maladies chroniques comme la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques ;
  • Chanvre sauvagemoins psychotrope que le chanvre indien (environ 0,5 % de THC).

Cultiver du CBD à la maison : mise à jour juridique

C’est un fait : le cannabidiol a largement trouvé son public en France. Selon les chiffres de l’Interprofession des Métiers du Chanvre (Interchanvre), près de 7 millions de Français consomment occasionnellement ou régulièrement des produits contenant du CBD pour améliorer la qualité de leur sommeil, réduire le stress et l’anxiété ou simplement se détendre. Face à cet engouement, le nombre de magasins proposant des produits CBD a été multiplié par six en deux ans, passant de 400 en 2020 à plus de 2 500 en 2022.

Forcément, la question du « Do It Yourself » (DIY) commence à se poser, et les puristes se demandent s’ils peuvent cultiver leur propre CBD tout en restant légal. La réponse est… complexe. Nous expliquons.

Les Français peuvent cultiver du chanvre industriel (plante Cannabis L. Sativa notamment) dans le cadre d’une exploitation déclarée de culture de chanvre ou à titre privé, à condition de respecter scrupuleusement la législation en vigueur et d’exercer une veille rigoureuse sur l’évolution législative. Les deux décrets régissant la culture du cannabidiol en France énoncent trois principales conditions à respecter :

  1. La récolte est l’endroit où tout se passe. En effet, le législateur n’autorise que l’utilisation des graines et des fibres de la plante de chanvre industriel. La fleur de cannabis doit donc être laissée dans les champs ou faire l’objet d’une procédure de destruction standardisée et encadrée. L’agriculteur doit obligatoirement prouver la destruction de la fleur de cannabis si celle-ci n’est pas présente dans son champ de culture de chanvre.
  2. La réglementation européenne stipule que la plante de cannabis cultivée dans le but d’extraire du cannabidiol ne doit pas atteindre 0,3% de THC, contre 0,2% il y a quelques années. A l’heure où j’écris ces lignes, la France ne s’est pas encore alignée sur l’augmentation du plafond du THC. C’est pourquoi il est impératif de rester dans une limite inférieure à 0,2% jusqu’à nouvel ordre.

Il convient de faire preuve d’une extrême prudence, car toute violation de la loi applicable peut faire basculer le contrevenant vers une accusation telle que le trafic de drogue. A ce titre, les peines peuvent être très lourdes, avec une amende pouvant aller jusqu’à 7,5 millions d’euros et une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 30 ans.

Nous vous conseillons chaleureusement de vous rapprocher de votre commune pour vous renseigner sur la légalité de la culture du CBD à titre privé et éventuellement présenter les garanties nécessaires.

cbd culture chez soi

Comment faire pousser du CBD à la maison ?

Vous pourrez cultiver vos plantes CBD assez facilement :

  • Préparez les trous de plantation (50 x 50 x 50 cm) ;
  • Remplissez-les d’un mélange à parts égales de terreau et de terre du trou creusé ;
  • répandez de l’engrais sur la surface et faites germer vos graines près du rebord de la fenêtre;
  • Après les gelées, préparez le sol de votre jardin pour accueillir la plante de chanvre et ajoutez de l’engrais organique ;
  • Le chanvre arrivera à maturité au début de l’automne.

Derniers articles

Comment choisir le bon vapo CBD ? [GUIDE]

Esthétique, pratique, moins nocif pour la santé, le vaporisateur CBD est maintenant dans presque toutes les poches !...

Prêt automobile : tout ce qu’il faut savoir

Le crédit auto représente une solution simple et souple pour acquérir un véhicule neuf ou d'occasion. En effet,...

Combien de gouttes de cannabidiol ? Pour quels effets ?

Pourquoi s’embêter à compter les Gouttes de CBD ? En voilà une bonne question. Il existe en effet...

« Le secret pour une croisière en Europe ensoleillée et stress-free »

Vous rêvez de partir en croisière pour explorer l'Europe et ses merveilleuses destinations ? Si oui, vous êtes...